Histoire

La plus grande des appellations
du nord de la Vallée du Rhône

À cheval sur le 45e parallèle, l’appellation Crozes-Hermitage s’étend sur 11 communes de la rive gauche du Rhône, dans le département de la Drôme. Avec un vignoble de 1 650 hectares, c’est en superficie la plus grande des appellations de la Vallée du Rhône septentrionale. Au nord, la vigne prend racine sur les coteaux granitiques faisant suite à ceux de la réputée colline de l’Hermitage. Au sud, l’histoire du fleuve se lit dans le terroir, avec ses alluvions fluvio-glaciaires ou les cailloux roulés du Rhône.

1937

En France, Crozes-Hermitage compte parmi les premiers vignobles reconnus en appellation d'origine contrôlée. Toutefois, le décret initial, datant de 1937, ne concerne que le seul village de Crozes-Hermitage.

1952

En 1952, un nouveau décret étend l’aire d’appellation aux communes suivantes : Érôme, Serves-sur-Rhône, Gervans, Larnage, Tain-l’Hermitage, Mercurol, Chanos-Curson, Beaumont-Monteux, La Roche-de-Glun et Pont-de-l’Isère. Conséquence, le nombre de communes entrant dans l’aire d’appellation passe à 11.

img-ambiance-histoire-crozes-hermitage-1-1280x1280px.jpg
Icone vins crozes-hermitage