08
juin
2021

François Tardy

François Tardy a beau s’être fait un nom dans le monde viticole, il n’en oublie pas pour autant ses racines. Descendant de quatre générations de vignerons, il n’a de cesse de souligner le rôle essentiel joué par son père dans le succès actuel du Domaine des Entrefaux. « C’est lui qui a décidé de quitter la coopérative pour créer sa propre maison dans les années 70 avec ma mère, mon oncle et ma tante. Je les ai rejoints au début des années 90 et en 1997 j’ai définitivement repris l’activité à mon compte. Trois ans plus tard, Anne, mon épouse, est aussi venu participer à l’aventure. »

 

Grandir au fil du temps

D’une douzaine d’hectares au démarrage, le domaine en compte vingt-huit aujourd’hui, avec un vignoble qui s'est notamment étendu sur le versant sud du coteau des Pends situé sur la commune de Mercurol. L'éponyme cuvée Les Pends, qui existe en rouge (syrah) et en blanc  (marsanne, roussanne) en est intégralement issue.

 

« Les Pends, c’est un vignoble que j’ai pratiquement vu naitre puisque c'est nous qui avons planté les premières vignes de syrah en 2000. Ce que je cherche, c’est de préserver l’expression du terroir et de garder l’identité Crozes-Hermitage. En rouge, je procède ainsi à une vinification en cuves bois ouvertes, sans levurage et quasiment sans sulfite. Je travaille uniquement en pigeage avec presque pas de remontage. Puis je termine avec un élevage qui associe le bois et l'œuf en béton et même l'amphore depuis 2020. »

 

Conversion gagnante

Sans tambours ni trompettes, François Tardy est passé au fil des années en agriculture biologique puis en biodynamie. Une transition naturelle qu’il a accomplie sans jugement négatif sur les générations précédentes mais par conviction profonde. « J’ai deux filles âgées de vingt-trois ans. Pour elles, le passage au bio m’est apparu comme une évidence. Quand j’en ai parlé à mon père, il a tout de suite adhéré au projet. Cela fait maintenant douze ans que nous sommes en biodynamie et cela m’a permis de passer plus facilement quelques années compliquées du point de vue climatique. C’est un travail à long terme, qui porte ses fruits sur la durée et qui se retrouve évidemment en bout de course dans les vins. »

 

Domaine des Entrefaux

1050 chemin de Veaunes 26600 Chanos-Curson
04 75 07 33 38 - www.domainedesentrefaux.com

 

Crédits photos Pauline Pineau