13
mai
2015

Crozes-Hermitage chez Régis Marcon

On a testé la cuisine de ce chasseur de champignons de Régis Marcon, accompagnée des vins de Crozes-Hermitage. Et on peut vous dire que l’association fonctionne !

 

Le menu sillonnait entre Velay et Vivarais, avec de belles échappées vers le lointain. Notre coup de cœur, c’est d’ailleurs la langoustine au chou de printemps avec des hygrophores de mars – ce champignon goûteux et capricieux si difficile à trouver – et un suc de cuisson à la vanille !

 

Une composition qui met bien en valeur les Crozes-Hermitage blancs. Plus rare que les rouges, nos blancs (seulement 8 % de notre production) sont des vins secs particulièrement recherchés pour leur fraîcheur et leurs arômes floraux.

 

Ils égayent les papilles mais n’en ont pas moins la personnalité affirmée. La marsanne, généreuse et vigoureuse, et la roussanne, délicate et complexe, se donnent la réplique pour des vins équilibrés et aériens, qui servent joliment la cause du poisson ou du crustacé.

 

Les suggestions d’accords de Laurent Blanchon, le sommelier de Régis Marcon, avec une langoustine : soit un Yann Chave 2011, soit la cuvée « Aux Bêtises » du Domaine Les Bruyères, toujours le millésime 2011.

 

Bon appétit !